Tips & Tricks

Préparez-vous dès maintenant à la réouverture de l’horeca

L’annonce du 5 mars dernier, selon laquelle le secteur de la restauration pourrait être autorisé à rouvrir le 1er mai, nous laisse espérer des jours meilleurs. Et bien que rien ne soit encore certain, la lumière au bout du tunnel brille de plus en plus fort. Pourtant, les conséquences de la crise se feront sentir […]

La crise sans précédent dans laquelle notre économie se trouve actuellement laisse déjà des traces. L’industrie de l’horeca n’est pas épargnée. Mais là où il y a une crise, il y a aussi des opportunités. Même l’écriture chinoise le confirme. Le mot “crise” se compose de deux caractères : le premier représente le “danger”, l’autre “opportunité”.

Je vous entends dire : “Des opportunités ? Quelles opportunités ?” Eh bien, certains entrepreneurs ont cherché des moyens créatifs pour continuer à générer des revenus au milieu de la crise et des confinements. Pensez par exemple aux magasins qui ont lancé un service “click & collect” ou aux nombreux restaurants qui ont mis en place un service de vente à emporter et de livraison. Beaucoup de ces entrepreneurs se rendent compte de la rentabilité de ces récentes initiatives. Bien qu’elles aient été initialement utilisées comme une solution temporaire, plusieurs établissements continueront à les proposer après leur réouverture. Il est donc temps de repenser votre modèle d’entreprise pour l’avenir et de bien y préparer votre établissement.

Changement de comportement des consommateurs : Les plats à emporter sont là pour rester

Même si cela a demandé quelques ajustements de la part des clients, tout indique que les plats à emporter et les livraisons des restaurants sont une tendance durable. L’offre est désormais plus variée et la qualité des plats s’est améliorée. Il n’est donc pas surprenant que les consommateurs continuent d’exiger des plats à emporter et des livraisons à l’avenir. Deloitte prévoit même une croissance annuelle de 10 % pour la livraison de repas. En Europe, cette croissance atteindrait une valeur de 21 milliards d’euros d’ici 2023. En bref, la demande d’une gamme variée de plats à emporter et de livraisons va continuer à croître.

C’est le moment idéal pour commencer. Pourquoi ? Outre le fait que cela puisse déjà fournir un revenu supplémentaire, vous disposez actuellement du temps et de l’espace nécessaires pour expérimenter différentes formules. Essayez donc un certain nombre de possibilités. Expérimentez et optimisez votre processus de collecte et de livraison. Ainsi, vous pouvez être sûr que tout sera au point lorsque la ruée, que la réouverture du secteur de la restauration entraînera, commencera.

Webinaire Takeaway is here to stay - lundi 3 mai à 14h00

Apprenez tout ce que vous devez savoir sur le Takeaway après la réouverture de l’horeca.

  • Pourquoi les plats à emporter et/ou les livraisons sont précieux tant pendant qu'après le confinement.
  • Pourquoi il vaut mieux commencer à mettre en place votre service de plats à emporter dès maintenant et comment s'y prendre.
  • Quelles sont les tendances du marché qui laissent présager un bel avenir pour le "restaurant à domicile" ?
  • Comment aborder au mieux la vente à emporter et la livraison pour en faire un succès.

Attendez-vous à une grande foule

Les gens aspirent depuis déjà si longtemps à la réouverture de l’horeca. On s’attend donc, tout comme après le premier verrouillage, à une véritable ruée dès la réouverture des restaurants. Il est probable qu’en premier lieu, il faille travailler avec des réservations. Raison de plus pour veiller à ce que cet afflux de demandes soit traité efficacement.

Au cours de cette dernière année, vos clients se sont habitués à commander en ligne. Cette tendance se poursuivra dans le futur. Alors commencez à réfléchir à la manière dont vous voulez gérer toutes ces demandes numériques. Et comment allez-vous vous assurer que vos tables soient bien occupées de manière optimale et que vos clients se présentent effectivement ?

Il est probable que la réouverture de l’horeca se passe progressivement. Avec l’arrivée des jours ensoleillés, nous pensons que les terrasses seront les premières à être autorisées à ouvrir. Après cela, sans doute que seul un nombre limité de tables sera autorisé à être occupé à l’interieur de l’établissement. Afin d’optimiser vos revenus, il est utile d’envisager de travailler en double shifts. Si vous envisagez de le faire, veillez à utiliser un système de réservation qui peut facilement gérer cela pour vous.

Un environnement sûr pour vos clients

La grande enquête de Telefacts Nu sur l’horeca a montré que les gens sont plus que disposés à retourner au restaurant. La condition est que tout doit être suffisamment sûr.

Profitez du temps dont vous disposez pour assurer la sécurité de vos clients et de votre personnel de la manière la plus accueillante possible. Pensez par exemple à :

  • De écrans pour séparer les tables si vous n’avez pas assez de place pour créer physiquement une distance ;
  • La possibilité pour les clients de payer sans contact ;
  • Une version numérique de votre menu qui peut être appelée via un code QR.

Sortez des sentiers battus pour générer plus de revenus

Il y a un tas de moyens de générer des revenus supplémentaires pour votre établissement. Ces revenus peuvent vous aider à surmonter le confinement sans trop de dégâts. Ils peuvent également aider à compenser une occupation partielle lors de la réouverture de votre entreprise.

Pour certains entrepreneurs, ces alternatives se sont avérées si fructueuses qu’ils ont décidé d’en faire une activité à part entière. Prenez Condacum, par exemple, qui reçoit maintenant plus de 1 000 commandes par semaine pour ses coffrets repas. Maintenant que les choses sont forcément plus calmes, vous avez le temps de réfléchir à d’autres moyens de générer des ventes et de les déployer. Quelques idées à ce sujet :

  • La vente de chèques-cadeaux
  • La vente de formules spéciales de plats à emporter pour Pâques, la fête des mères et tout autre jour férié.
  • Créez une boutique en ligne pour vendre vos spécialités ou vos coffrets-repas.
  • Offrez à vos clients une expérience complète. Par exemple, en travaillant avec un marchand de vin local pour une bouteille de champagne ou en fournissant une playlist personnalisée pour un dîner romantique.

Nous ne réalisons que trop bien à quel point les douze derniers mois ont été difficiles. Surtout pour l’industrie de l’Horeca. Mais mieux vous vous préparez maintenant à la réouverture imminente, plus vite vous retrouverez votre vitesse de croisière. Vous avez encore des questions ou besoin d’inspiration après avoir lu cet article ? Alors n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons heureux de vous aider.

THOMAS SCHÖNGUT
Editor
Resengo